2022
PERMANENCES
 
10H-12H  3èmes
MARDI DU MOIS
Dans la mairie,
9 rue de la mairie 86200 Loudun
Voir Map ci-dessous

Contacts Section

Trésorière :

Marie France TEXIER
06 15 29 27 99

Administrateur groupement :

Pascal FERRE
06 33 46 21 73

Président :

   

Jacques REVEREAULT

05 49 98 27 45

2018-10-20 Loudun action Perte d'Autonom
  • 18 janvier

  • 15 février

  • 15 mars

  • 19 avril

  • 17 mai

  • 21 juin

  • 19 juillet

  • 20 septembre

  • 18 octobre

  • 15 novembre

  • 20 décembre

Dernières Actions en Justice 

&

Dernières Informations de la Fédération

Ca Bouge à la Section

&

Dernières informations de la Fédération

2022-04-04 AG Loudun.webp

Sur notre Nouvelle CHAÎNE YOUTUBE, Intervention de notre présidente

Nadine HERRERO

2020-06-05 Intervention youtube herrero.

𝐐𝐮'𝐞𝐬𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐍𝐀𝐓𝐇 ?

 

𝑻𝑬𝑴𝑶𝑰𝑮𝑵𝑨𝑮𝑬𝑺  en  5 𝓒𝓛𝓘𝓟𝓢 :

 

1 - Présentation

𝐐𝐮'𝐞𝐬𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐍𝐀𝐓𝐇 ?

 

𝑻𝑬𝑴𝑶𝑰𝑮𝑵𝑨𝑮𝑬𝑺  en  5 𝓒𝓛𝓘𝓟𝓢 :

 

3 - Un Soutien Juridique et Technique

𝐐𝐮'𝐞𝐬𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐍𝐀𝐓𝐇 ?

 

𝑻𝑬𝑴𝑶𝑰𝑮𝑵𝑨𝑮𝑬𝑺  en  5 𝓒𝓛𝓘𝓟𝓢 :

 

2 - Pour Tous Les Accidentés de la Vie

𝐐𝐮'𝐞𝐬𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐍𝐀𝐓𝐇 ?

 

𝑻𝑬𝑴𝑶𝑰𝑮𝑵𝑨𝑮𝑬𝑺  en  5 𝓒𝓛𝓘𝓟𝓢 :

 

5 - La FNATH en Quelques Mots

𝐐𝐮'𝐞𝐬𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐍𝐀𝐓𝐇 ?

 

𝑻𝑬𝑴𝑶𝑰𝑮𝑵𝑨𝑮𝑬𝑺  en  5 𝓒𝓛𝓘𝓟𝓢 :

 

4 -  La Solidarité au Coeur de l'Action Adminitrative et Juridique

Contact téléphonique du groupement de la Vienne

uniquement le matin de 9h00 à 12h00

05 49 41 16 10

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE NOTRE SECTION LE 26 mars 2022

 

Sous l’oeil de Jacques Reverault, Marie-Jeanne Bellamy a remis à Christine Créon une médaille pour ses 30 ans à la Fnath.
© Photo NR

Notre section compte plus de 100 adhérents, en hausse de 10 % en 2021 !

Notre président Jacques Reverault a tenu son assemblée générale annuelle samedi 26 mars à Véniers.
Nous comptons un peu plus de 100 adhérents, la plupart âgés de plus de 65 ans. L’effectif, stable entre 2019 et 2020, a progressé de 10 % en 2021. La section siège au sein du conseil du groupe hospitalier Loudun Châtellerault et au CCAS de la Ville de Loudun. « Nous sommes reconnus pour notre travail dans ces instances », déclare le vice-président Pascal Ferret.
En raison de la crise Covid, il n’y a eu aucune activité en 2020 et une seule réunion en 2021. « Sans les subventions des communes, nous serions en négatif », indique Jacques Reverault à l’heure de faire un bilan des finances.
Pour 2022 la section prévoit une journée conviviale le 15 octobre à Mont-sur-Guesnes avec un repas, une intervention de la gendarmerie et des jeux, pour que les adhérents se retrouvent. « Nous avons besoin de membres actifs pour renouveler les membres du conseil d’administration », fait part Jacques Reverault, qui adhère à la Fnath depuis 56 ans et qui émet le souhait de « laisser la présidence ». Le vice-président Pascal Ferret est prêt à accepter le poste, à une condition : que Jacques Reverault reste à ses côtés. Le conseil d’administration doit se réunir prochainement pour élire le nouveau bureau.

Jean-Paul Guérin, président de la Fnath de la Vienne, était présent à la réunion. « Cette année c’est le 100e anniversaire de la Fnath. Nous avons 1.412 adhérents, dont 86 nouveaux en 2021. Cette augmentation est en partie due à la demande des adhérents de Descartes dans l’Indre-et-Loire qui se sont rattachés à la Vienne, puisqu’il n’y a plus de comité en Indre-et-Loire. »
Marie-Jeanne Bellamy, vice-présidente du Département de la Vienne et présidente des maires de la Vienne, « salue le travail remarquable » des bénévoles de l’association au service des personnes en situation de handicap. L’élue a remis, en fin de réunion, une médaille à Christine Créon pour ses 30 ans d’adhésion à la Fnath.
Jacques Eneau, vice-président de la Fnath 86, qui s’occupe plus particulièrement des dossiers de retraite, salue la création de la cinquième branche de la Sécurité sociale dédiée à l’autonomie. « La réforme des retraites devrait tenir compte des handicaps. »

PERMANENCES ?

et oui  le coronavirus ne nous quitte pas !

 

Du lundi au vendredi, le matin, Aïman MADMOUJ assure la permanence au siège de POITIERS qui se fait de nouveau normalement.

Il va de soit que c'est sous réserve du respect des consignes de distanciation sociales.


Les permanences sont de retours et vous attendent comme à l'habitude.

Chers adhérents veuillez si possible privilégier les mails, le téléphone, les courriers et la visioconférence.

Téléphone : 05 49 41 16 10
e-mail : fnath.vienne@wanadoo.fr

LOI SANTÉ AU TRAVAIL :

un PASS pour les employeurs !

Comme la FNATH le craignait, l’adoption de la loi santé travail mardi n’assure pas sa fonction de prise en charge des publics les plus vulnérables le plus souvent touchés par la désinsertion professionnelle, mais plus largement ne protège pas la santé au travail des salariés.

 

La loi confirme une volonté de minimiser les risques pour les employeurs avec des mesures portant atteinte au droit fondamental de pouvoir se procurer un emploi ou de le conserver, et met à mal le droit des personnes à ne pas communiquer sur leur état de santé.

 

La FNATH suivra de près la mise en œuvre de cette loi et continuera d’œuvrer notamment pour :

 

            L’égalité des chances de tous les salariés à se procurer un emploi ou à le conserver,

 

            L’accompagnement réel des salariés tout au long de leur carrière professionnelle

 

La Fnath poursuit son combat pour la systématisation de la visite de pré reprise avec le médecin du travail et la suppression du « rendez-vous de liaison » visant à stigmatiser les salariés rencontrant des problèmes de santé.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Saint-Etienne, le 21 janvier 2021

 

 Cinquième branche autonomie :

Les personnes en situation de handicap et les personnes âgées attendront encore !

 

 La mise en place de cette 5e branche couvrant la perte d’autonomie, annoncée comme un chantier majeur de la fin du quinquennat pour les personnes handicapées, vient d’être reportée sine die « en raison de la crise COVID ».

 

Les engagements de la Ministre n’auront duré que le temps des débats parlementaires et de l’inscription du principe dans la loi.

 

Cette nouvelle branche de Sécurité Sociale, dont la gestion est confiée à la CNSA, est attendue, et sa mise en place urgente pour apporter une réponse au besoin d’amélioration et de simplification de la prise en charge de la perte d’autonomie.

 

Pour la FNATH qui demandait depuis plusieurs années la création d’une cinquième branche « autonomie », la crise sanitaire ne peut pas servir de prétexte.

 

Bien au contraire, cette période a mis en lumière de manière beaucoup plus marquée les manques pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap et en perte d’autonomie. Il est donc urgent d’agir et de tenir le calendrier initialement annoncé à grand renforts de promesses, lesquelles une fois encore ne seront pas tenues.

 

La FNATH en appelle à la Ministre Brigitte Bourguignon pour que la cinquième branche se mette en place dès 2021. Elle n’a été que trop attendue par les personnes concernées.

NOUS NE POUVONS PAS LAISSER PASSER ÇA !!

LE GOUVERNEMENT A VOTÉ CONTRE LA "DÉCONJUGALISATION" de l’AAH (Allocation Adulte Handicapé)

Militants, associations et principaux concernés réclament depuis des années que le calcul pour le bénéficiaire de l’AAH ne s’appuie plus sur les revenus du conjoint.

La "déconjugalisation" est la possibilité de préserver l’indépendance financière des personnes en situation de handicap et de lutter contre les violences conjugales.

Le gouvernement et sa majorité parlementaire ont voté contre l’adoption de la "déconjugalisation" de l’AAH malgré la quasi-unanimité des autres groupes présents dans l’hémicycle.

Le calcul de l’AAH se fait aujourd’hui sur la base des ressources du foyer. Pour une personne seule, les revenus du foyer fiscal ne doivent pas dépasser 10.843,20 euros ; pour une personne vivant en couple, ce plafond a été fixé en 2019 à 19.626,19 euros indique la CAF.

QUATRE ANS D’ATTENTE !

COMBIEN DE VICTIMES PRIVÉES DE LEURS DROITS ?

C'est le délai qu'il aura fallu aux Ministères de la Santé et du Travail pour publier un décret créant le 101ème tableau de maladies professionnelles relatif aux cancers du rein en relation avec une exposition au trichloréthylène utilisé pour le dégraissage et nettoyage de l'outillage, etc... (la commission spécialisée avait émis un avis favorable en Juillet 2017 ). 

Pendant toutes ces années, combien de victimes ou leurs familles n'ont pas pu faire valoir leurs droits à prises en charges et indemnisations ? 

Ces victimes privées de reconnaissance pourraient être amenées à engager la responsabilité de l’Etat pour perte de chance

La FNATH demande de manière urgente qu’un texte vienne imposer au pouvoir exécutif un délai maximal pour se prononcer.

         Toutes les personnes concernées et/ou leurs familles sont invitées à contacter la Fnath pour être accompagnées dans leurs démarches.

APRÈS la maladie de PARKINSON et les TUMEURS CÉRÉBRALESLA LEUCÉMIE

 

Une étude menée par le C.H.R.U. de Tours établit un lien potentiel entre une exposition aux produits phytosanitaires et la leucémie aiguë myéloïde (cancer du sang et de la moelle osseuse).

L'étude réalisée auprès de 4000 patients et 10 000 témoins démontre, par la statistique, une augmentation substantielle du risque de développer la maladie.

Cette étude ouvre la possibilité pour les victimes et/ou leurs proches de solliciter une prise en charge et une indemnisation au titre de la législation professionnelle.

La FNATH forte de son expérience, accompagne les personnes touchées par la maladie et leurs proches dans leurs démarches complexes d’indemnisation.

Ubérisation :

la Fnath demande une protection sociale décente pour ces travailleurs

 

Lors du dernier conseil de la Cnam, la FNATH s'est émue du sort réservé au milliers de travailleurs ubérisés qui ne disposent pas, à ce jour, d'une protection sociale digne de ce nom que ce soit contre les risques maladies, vieillesses ou encore contre les risques professionnels (accidents du travail et maladies professionnelles) alors que leur activité est fortement exposée à une sinistralité importante.

La cour d'appel de Paris a reconnu l'existence d'un lien de subordination entre un chauffeur VTC et la plateforme Uber et a donc requalifié en contrat de travail le contrat de prestation du chauffeur, dans une décision du 12 mai dernier.

C'est une avancée certes mais la FNATH considère que l’on ne peut pas, et que l'on ne doit pas, laisser aux tribunaux le soin de réguler ces situations qui portent une atteinte grave à l'ordre social public.

Aussi, elle appelle le Gouvernement à engager sans délai des travaux afin que ces travailleurs puissent disposer d'une protection sociale digne de ce nom.

FIE Faute Inexcusable de l'Employeur AU CAS D'UNE AGRESSION

TJ de Toulouse, 30/12/2020, n° RG 20/00073 (Groupement Grand Sud) :

Le chef d’un centre MIDAS a été violemment agressé par un automobiliste qui venait de garer sa voiture dans le parking réservé à la clientèle. Cette agression a été prise en charge en AT et la FIE a ensuite été reconnue. Le Tribunal a relevé que la victime intervenait régulièrement auprès d’automobilistes pour rappeler l’interdiction de stationner sur les places réservées au centre, ce qui confirme la conscience du danger de l’employeur. Le tribunal a reproché à l’employeur de ne pas avoir adopté un document unique d’évaluation des risques, ni pris de mesures de sécurité comme la pose d’un grillage, l’installation d’un système de portiques avec barrière pour préserver les salariés du danger.

HARCÈLEMENT MORAL AU TRAVAIL

Dans cette affaire, la Cour d’Appel infirme le jugement du Conseil des prud’hommes en retenant que la salariée subissait un harcèlement moral de la part de son employeur et prononce l’annulation du licenciement. Il le condamne à verser à la victime 25 000 € pour licenciement illicite et 5 000 € de dommages et intérêts. Par ailleurs, il ordonne à l’employeur de rembourser à Pôle Emploi les allocations chômage « du jour du licenciement au jour de la présente décision dans la limite de six mois » puis le condamne également à 1 500 € au titre de l’article 700 du CPC.

Election présidentielle : La FNATH fidèle aux valeurs humanistes

Depuis plus de 100 la FNATH informe, accompagne, défend toutes les personnes accidentées, malades ou handicapées, en se basant sur les principes fondateurs de la République.

Comme à son habitude lors d’échéances électorales, la FNATH ne donnera pas de consigne de vote.

Toutefois, dans le contexte actuel, elle entend affirmer sa volonté de voir respecter les valeurs de solidarité envers chacun sans discrimination ou préférence, de liberté, d’égalité et de fraternité qui sont pour nous la garantie d’une société inclusive et bienveillante envers les plus fragiles.

 

En effet la FNATH est viscéralement attachée à l’accès aux droits pour tous et à la protection des personnes malades, fragiles et/ou en situation de handicap et s’oppose à une société discriminante ou stigmatisante pour certaines catégories de la population.

 

Aussi, dimanche 24 avril, à l’heure de faire nos choix citoyens, nous rappelons ces valeurs, garantes d’une société inclusive et démocratique qui sont celles de la Fnath depuis plus de 100 ans.